Flash Infos Montagne

Lu 22 
réunion mensuelle 18h00

2008 08 03 16 51 07 0096

L'Accueil

- Permanence :
 
Les mardis de 10h00 à 12h00

   Les Montagnards Argelésiens

   9, rue des Moulins
   65400 Argelès-Gazost


 - Téléphone : +33 (0)5 62 32 51 73
      (durant les permanences)

 - Courriel :
  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.range.fr

 - Site web :
    www.montagnards-argelesiens.com

Documents utiles

   - Ce que vous devez savoir
   - Généralités secours en montagne  
   - Le fond de sac
   - La marche en groupe
   - Progression en crampons
   - Convention Thermes d’Argelès
   - Pratique environnementale
   - Règlement intérieur

Reportages Photos Section Montagne
Commentaire Jean-Pierre (Allinne)
Un « pack » de 15 ? Non, de 19 !

Ce dimanche 21 juillet, dix-neuf montagnards (dont 8 montagnardes…) n’étaient pas sur la lune, mais dans le superbe massif du Néouvielle, direction le refuge Packe, 2500m et des poussières, à l’extrémité sud du cirque de la Glère, auquel nous conviait Manu. Grincheux à Argelès, le temps a été ensuite de la partie, nous ventilant gentiment à l’arrivée pour admirer le majestueux Pic Long, plus haut sommet « intérieur » des Pyrénées françaises. Nous devons à Charles Packe, alpiniste anglais amoureux des Pyrénées (il avait loué à la fin du XIXe siècle une villa à Argelès et participa à la fondation de l’érudite Société Ramon à Bagnères) ce petit refuge « tonneau » identique à celui de Tuquerouye (voire de Baysselance…) et dont le CAF de Bordeaux semble s’être alors fait une spécialité. Belle journée d’été conclue au Lienz chez Louisette autour des habituels (et délicieux) gâteaux…



Photos Manu Reconnaissance (circuit)
Patrimoine Cauterets


Commentaire Jean-Michel

La tête et (un peu) les jambes.

21 MA pour une petite balade matinale de Cauterets à la Raillière par les sentiers forestiers.
Pause café au soleil devant la cascade du Lutour sur le gave de Jéret.
Après midi passionnant avec Brigitte, notre guide culturelle qui nous a fait (re)découvrir l’histoire du thermalisme cauterésien et son riche patrimoine.
Plongés au cœur romantisme à la Victor Hugo, ces 3 heures ont enchantées les neurones de nos Gahus pédibus.


Merci à Brigitte et Guy G.


                                         Photos Jean-Michel                  Photos Dominique P-A
8 MA : Col du Soulor


MN 18 07 19
Pics de Bazès et Navaillo


Commmentaire Marc B.


LE PLAISIR DU SILENCE
Pic de BAZES...BASE-S...BASE SILENCE

Le premier plaisir que j’ai eu dans cette sortie, fut d’apprécier de marcher en SILENCE, dans la fraîcheur du petit matin, vers 5h30.
Le second fut de monter le Pic de BAZES, le jour venant peu à  peu, et le ciel rougissant sur notre droite.
Le troisième fut de voir ce soleil rouge s’élever au dessus des montagnes, spectacle sublime.
Le quatrième fut d’être accueilli au sommet du BAZES tous projecteurs allumés.
Le cinquième et non des moindres fut de prendre le petit-déjeuner tout en profitant de cet éclairage particulier sur les montagnes.

Le petit déjeuner étant pris, nous sommes allés chercher le repas.
Descente du BAZES côté nord, un peu abrupte mais sympa.
Puis montée du Pic de NAVAILLO depuis le col avec un final en crête rocheuse semblable à celle du SOUM DE LA PENE.
La descente à suivi vers le gîte du HAUGAROU, d’abord à travers un champ de myrtilles puis à travers un champ de fougères (Haugarou signifiant fougère).
Enfin, remontée vers COURADUQUE par la piste de ski de fond en allure soutenue.
A noter que l’animateur avait troqué son chapeau de cow-boy pour une frontale, mais tout à été rétabli grâce à la présence du soleil.

Merci à JEAN MICHEL et à la prochaine.

                 Photos Jean-Michel                            Photos Manu

 
 
Tracé Bazès Navaillo
Pène Blanque


                               Photos Manou                      Photos Eric B.                    Photos Jeannot
8 MA : Hautacam

MN 11 07 19
4 MA : berges du Gave


MN 04 07 19
Lac dAntarrouye

 
                                                                     
Commentaire Marc B.

PATRI...SCIA la branche et s’envola

Un nouvel MA à un ancien : qui est notre accompagnateur
L’ancien :  c’est GUY. GUY
Le nouveau : GUY GUY, mais quel est son nom 
L’ancien : je crois que c’est GUY 
Le nouveau : tu es sur
L’ancien : pas trop, mais je crois

La randonnée c’est le lac de CESTREDE et le lac d’ANTARROUYE

Beau temps, les 21 MA s’échelonnent sans laisser trop d’espace dans cette belle colonne humaine 
Montée sans problème…, à noter juste deux Patous qui n’avaient pas lu le panneau "NOUS PARTAGEONS LA MONTAGNE" et qui ont aboyé pour déplacer le troupeau de moutons et nous laisser le chemin libre.
Arrivée au lac d’ANTARROUYE, nous sommes accueillis par un nuage persistant qui oblige la troupe à passer qui une polaire, qui un coupe-vent à l’exception de deux irréductibles qui restent en tee short.
Prise de repas : apéro, plat de résistance, café, pousse café, chocolats divers et variés : enfin, le casse-croûte du montagnard quoi.
Puis la troupe s’étire pour redescendre.
Guy nous informe d’un retour différent.
Nous passons d’abord au-dessus d’une petite retenue d’eau sans difficulté majeure (étroitesse. 70cm , longueur 5 m, à pic 1,5 m).
Aucun problème n’est à signaler.
Puis nous abordons une pente plus raide sur un sentier étroit, mais accessible.
Et ...PATATRAS...heu je veux dire PATRICIA glisse et se blesse à la cheville.
Les secours s’organisent: 4 MA partent pour téléphoner, 4 demeurent avec la blessée et le reste de la troupe descend.
L’hélicoptère arrive et PATRICIA s’envole vers TARBES au-dessus des montagnes.
Le pot de l’amitié à GEDRE pour se remettre de nos émotions et puis fin.

Bon rétablissement à PATRICIA
et merci à GUY notre accompagnateur.


                                                                               Photos Christian
Pambassibé


Commentaire Annie 

Pambassibe !
''QU'ES AQUO"
Peu de montagnards connaissent ce coin de la vallée d’Ossau. 
Pourtant 13MA, je dirai plutôt "13 barjots" ont fait confiance au "team Haribo" pour ce périple de 1700m de dénivelé et 21 km.
Nous avions pris toutes les dispositions nécessaires à notre survie (la frontale, denrées alimentaires non périssables, couverture de survie et l’eau, beaucoup d'eau...)
Sait-on jamais !!
En définitive après un départ sous une chaleur très humide et un épais brouillard, le soleil est enfin apparu à la sortie du bois pour nous permettre d'apprécier un panorama exceptionnel sur tous ces pics dans un paysage différent de nos Hautes-Pyrénées, mais combien grandiose avec des fleurs à profusion.
Merci à notre équipe, Bernard et Patrice (duo de choc) qui a su créer une osmose et une connivence au sein de ce groupe.
Je terminerai par cette chanson que nous avons fredonnée à la descente pour nous donner du courage...
''On est les champions, on est les champions, on est, on est, on est les champions "
 Et pour la Team Haribo : HIP HIP HIP HOURRA....


        Photos reco Bernard              Photos Annie              Photos Eric G.            Photos Eric B.

P1010347                       
Commentaire Magali
C'est sous un ciel bleu et une température déjà élevée que 30 Montagnards ont pris le sentier surplombant le vallon de l'Yse parsemé de jolies granges et surtout très fleuri. Manu et son serre-file Patrice nous conduisaient au pic de Bergons. Après une bonne grimpette le toit de la cabane de Bachebirou se distinguait déjà au-dessus de nous quand tout à coup, à gauche toute ! Plutôt que de suivre l'itinéraire officiel nous voilà dans l'herbe et les fleurs pour gagner la surprise du chef : un petit col sous le pic Létious, où nous attendaient des brebis et un panorama magnifique sur les sommets de Gavarnie. Malgré une brume de chaleur qui s'était installée dans tout le coin, nous en avions plein les yeux. De ce petit col nous avons suivi les crêtes fleuries vers la cabane de Bachebirou dominée par le pic de Bergons. Il se mérite, avec ses 2068 m face au massif de l'Ardiden et autre sommets environnants. Belle récompense pour nos efforts : un casse-croûte devant le soum de Nère, l'Ayré et le pic du Midi. Mais notre Manu avait encore une surprise dans sa besace pour la descente. Ceux qui pensaient s'en tirer avec le sentier officiel en ont été pour leurs frais. Allez, tout schuss dans la pente, par une trace de brebis pile en direction de Luz, au milieu des rhodos tout juste en fleurs ! Un virage à gauche et un petit passage rafraîchissant dans un bois et nous voilà aux voitures, point final de cette belle balade à surprises. Tout le monde a apprécié le pot à Pierrefitte et surtout les délicieux gâteaux - "quand y en a plus, y en a encore" !! Merci Manu pour cette journée vraiment très agréable, merci Patrice serre-file très prévenant, et à quand la prochaine ?

                  
     Photos Magali                  Photos Jaime            Photos Manu



Tracé pic du Bergons
Chemin des Cascades


Commentaire Jean-Marie


15 montagnards avec Manou comme chef d’orchestre et Jaime pour voiture-balai, en route pour cette promenade ombragée et découvrir une succession de cascades toutes aussi différentes les unes des autres, agrémentées aussi de cascades sans eau et bien involontaires de deux participantes.
Après un rapide déjeuner, nous sommes descendus au pas de course car l’orage menaçait...
Puis nous avons dégusté les habituelles tapisseries à 13, deux ayant pris la poudre d’escampette.
Merci encore à nos 2 accompagnateurs.


                                              Photos Manou                              Photos Jaime
Pic de la Géla

Commentaire Patrice


Le pic ou l'on se "Géla" était plutôt celui de la "Fournaise" pour 20 MA qui suivraient Jean-Michel en enfer ! 
Diable que ce fut chaud .
Départ chapelle d'Héas en direction de la cabane des Aguilous où nous attendaient quelques isards photogéniques, pause banane fraiche ou sèche puis en route pour la Hourquette d'Héas dominée par son magistral cairn.
Le chemin des crêtes que nous empruntons nous sépare du versant de Piau et nous flânons jusqu'au pied du pic que nous contournons par le bas jusqu'au col. 
Pause de sacs à dos car mille fois "Héas" la "Géla" et nous gravissons tels des cabris en folie délestés, notre sommet qui culmine à 2851m.
On en prend plein les yeux et les lacs et la muraille nous font un "Barroude"d'honneur en nous invitant une prochaine fois sur leurs rives enchanteresses.
Photo de groupe et hop descente au buffet arrosé de substances nous faisant prendre pour des isards, une bande de moutons qui se rafraichissaient sur un grand névé ....bêêêê c'est vrai qu'ils étaient loin !
On reprend la route en passant par le col de la Sède où les névés abondent et petite trempette dans un laquet habité par des grenouilles sauvages.
Re pause à la fontaine Ste Famille pour remplir les gourdes vides, puis arrive le moment béni du départ pour le pot chez nos cafetiers du Campbieil à Gèdre où nous attendent les pâtisseries dorées à souhait et leur glouglou d'accompagnement.
Tous remercient notre GO qui nous a géré les 1400m de dénivelé par étapes .
Bravo à tous les participants qui s'efforcent de supporter les âneries des uns et des autres qui rendent ces randonnées succulentes.
A tout bientôt comme on dit par chez moi.


            Photos reco Jean-Michel          Photos Jean-Michel              Photos Eric B.
Cirque dEstaubé


Commentaire Viviane

On nous annonçait une forte chaleur : certes , elle le fut.

Grâce à notre organisateur du jour ERIC  B. ,qui a eu la riche idée de mener une chenille de 50 pattes ( 25 montagnards et montagnardes) au lac des Gloriettes plutot rafraichissant, puis suivre le sentier le long du ruisseau jusqu'au Cirque d'Estaubé et ses Cascades.

Beaucoup de marmottes nous ont salué furtivement , pour notre plus grand plaisir.

Pique nique à l'ombre contre les parois rocheuses, et descente agrémentée d'un petit vent bien agréable.

Mais les 50 pattes  de la chenille ont eu trés chaud donc Eric  a bien voulu s'arrêter pour  que certaines pattes  se rafraîchissent dans le ruisseau . Mon dieu !! que c'était bon !!

Petite variante pour contourner le lac et direction le parking  où les voitures fumaient de chaleur !

Pot à Gedre , merci pour les petits gateaux

Et merci à Eric pour nous avoir fait passé une excellente journée  et saluons son attention envers sa petite chenille 


                Photos Eric                            Photos Jeannot                             Photos Manou

7 MA : Col de Bazès

MN 27 06 19
Plateau du Lisey


Commentaire Jean-Michel

Retour au Lisey pour une classe verte de 19 élèves, sous la surveillance de nos deux maitresses femmes, Manou et Marie.
Tout le monde en rang serré pour cette montée ombragée du bois de la reine Hortense, devancé par un magnifique chien vairon.
Le syndicat ayant pris l’initiative de nous autoriser à prendre cette piste interdite au public pour cause de travaux, nous avons réussi à rejoindre le plateau sans recevoir de caillou sur la caboche.
1 prof, ça va.
2 profs, il y a désaccord sur le lieu de pique-nique, la direction de la descente, l’une partant vers le nord et l’autre vers le sud, nous perdions la boussole.
Nous avons failli appeler le rectorat …
Tout s’est très bien achevé par un pot en terrasse sous parasol, au chalet de la reine Hortense, décidément bienveillante et très classe.
40° dans nos voitures, nous aurons le bac à la maison.
D+/- : 760m


                                     Photos Jean-Michel                                 Photos Jaime
Traversée B O


Commentaire Annie


20MA au RDV de Claude pour cette traversée  Barèges-Ortiac, comme d'habitude la "bande à Bonnot" est présente plus tous ceux qui partagent les mêmes valeurs.
Montée au col d'Aoube d'un bon pas sous la fraîcheur, puis descente sur le lac Vert et le lac Bleu que nous contournons par la gauche pour attaquer la montée aux Aiguillettes sous la chaleur.
Arrivée au sommet où  nous nous sommes posés pour festoyer (Merci Eric pour ton Médoc, il y a des Médocs plus efficaces que les médocs ;-)))).
Petit récapitulatif nous en étions à 9km500, pas le temps de faire la sieste, une descente importante nous attend dans la neige pour mieux remonter et nous retrouver au-dessus du lac de Bassia.
Nous le longeons  sur la droite pour rejoindre le lac d'Isaby.
Petite pause et bain de pieds pour certains puis nous entamons le retour dans le bois via Ortiac...
Nous en avions « plein les pattes » mais très  heureux d'avoir réussi ce long périple avec une équipe d'enfer...
Merci Anne-Marie pour le transfert des véhicules, merci Maggy et Marc de nous avoir reçu chez vous pour le pot ainsi qu'aux pâtissières .
Quant à toi Claude, tu nous fais partager des randonnées exceptionnelles et j'espère que tu en as d'autres sous le coude...
Conclusion: dénivelé positif 1485m, dénivelé négatif 2392m et 23km... 


   Photos Annie         Diaporama Annie      Photos Jean-Michel      Photos Eric G.      Photos Eric B.


Tracé traversée Barèges Ortiac
Lac dAusseilla


Commentaire Jean-Paul


12 randonneurs et randonneuses sont au RV ce dimanche matin, direction le lac d’Ausseilla.
Guy est aux commandes et le beau temps est avec nous.
Nous atteignons le lac après un bain de pied des plus frisquets.
Après un casse-croûte arrosé de divers breuvages et une pluie de Kinder, nous regagnons la vallée après un nouveau bain de pieds très apprécié.
Nous concluons par un pot de l’amitié au lac du Tech, accompagné de bons gâteaux.
Belle rando.
Félicitation à tous.


                                    Photos Manou                                Vidéo Guy
3 MA : St Savin

MN 20 06 19
DSC 0155

Commentaire de Patrice
Trois jours de dépaysement total pour 23 MA dans la réserve du Néouvielle qui a des allures de Mercantour et de paradis terrestre, surtout sous le soleil. N'oublions pas pour autant un petit vent taquin qui soulevait les casquettes !
J1 : Vallon d'Estibère, lacs du Cascaret et d'Anglade à 2175m, paysages sauvages de bout du monde, roseaux et poissons en abondance.
J2 : Col d'Estoudou, Soum de Monpelat (2474m) avec vue panoramique pour les plus "vaillants", lacs d'Aumar et d'Aubert par la "Pinède des Passages d'Aumar" avec vue plongeante sur le lac d'Orédon .
J3 : Les trois lacs du Bastan et son refuge aménagé en mode "farniente" (endroit préféré de Cricri notre organisatrice), et retour en balcon au col de Portet où nous attendaient sagement nos voitures.
Tout cela sous la bienveillance du Néouveille (sur nous !) omniprésent .

Bon point au refuge de l'Oule pour la propreté et la cuisine du soir.
Pari gagné pour nos deux organisateurs dont la sagesse (Yves), le dévouement et l'attention (Cricri) font des merveilles. Mention spéciale pour les tisanes verveine-menthe préparées en cuisine par Cricri. Ce petit séjour s'est terminé autour du pot à Sarrancolin avec comme il se doit les gâteries d'usage.
Merci et bravo à nos deux GO. J'en profite pour saluer le travail que demande une telle mission, n'oublions pas les photographes et les chauffeurs ainsi que tous ceux qui ont rendu ces 3 jours idylliques. Je crois qu'on en veut encore !


Photos Manu
Day 1 (Vallée de l'Estibère)           Day 2 (Lac d'Aumar et Soum de Monpelat)       Day 3 (Lacs du Bastan)           



Tuc de Labasse


Commentaire Annie 

En ce mercredi  15 MA ont pris le départ  de la cabane de Banciole pour monter au Tuc de Labasse en passant par le col de Contente(d'un côté le Cabaliros,de l'autre notre destination ).
Nous avons été rattrapés par 2 MA n'ayant pas vu ou pas eu le mail du changement de l'heure de départ. 
Pas grave nous voilà réunis,accompagnés une fois de plus par notre GO Guy N (encore lui!!)
Changement de décor fini la neige,aujourd'hui nous sommes dans l'herbe à une allure soutenue(il faut souligner que notre guide est dans une forme éblouissante )
Mais qui va l'arrêter?
Il est impressionnant...
But atteint , descente par les crêtes  et pique-nique sur un replat bien agréable .
Merci  Guy pour cette randonnée originale..
C'était très sympa...
Avec des montagnards sympas..
Dans une ambiance sympa...
Pot à Arcizans Avant et merci aux pâtissières 
Dénivelé 750m et 10km environ


          Photos Annie            Diaporama Annie             Film Guy            Photos Jean-Michel
Grand Barbat


Commentaire Annie 

L'objectif de ce dimanche pour 12MA (6nanas et 6 mecs) c'était le Grand Barbat.
Ça y est! 
On l'a fait en crampons et piolets en cordée. 
Il s'est fait désirer depuis 2 ans qu’il fût toujours annulé, cause météo. 
C'était carrément "barbant"
Je peux vous dire qu'il est très intimidant dans un environnement sauvage et ne se laisse pas approcher si facilement. 
Il nous a fallu beaucoup d’endurance, de volonté de la « niaque » pour arriver à bout de cette combe enneigée pratiquement à la verticale (environ 40°, pas plus qu'un bon whisky*).
C'était « histoire sans paroles » dans la montée...
Merci Guy pour cette longue course où tu nous as menés au sommet avec sérieux et persévérance. 
C'était magique!!!
Je ne peux pas vous décrire cette ascension et l'arrivée au pic, il n'y a pas de mots: il faut la vivre.
Pique-nique à 2813m  après un dénivelé conséquent sous une température printanière avec vue à 360 degrés et merci pour le Saint-Emilion que nous espérions tant déguster..... 
Bravo à tous, vous avez été largement à la hauteur .
Pour clôturer cette journée inoubliable, nous sommes allés nous réhydrater au lac d'Estaing .

* note du traducteur ;-)))

   Photos Annie                     Photos Jean-Michel                   Photos Claude                  Vidéo Guy