Flash Infos Montagne

Réunion mensuelle le lundi 18 déc.
18h00

Mercredi 20 déc.: col des Tentes
en ski ou raquettes
(avec les crampons dans le sac)




2008 08 03 16 51 07 0096

L'Accueil

   Permanence :
   
Tous les mardis de 10h00 à 12h00 

   Les Montagnards Argelésiens

   9, rue des Moulins
   65400 Argelès-Gazost


 - Téléphone : +33 (0)5 62 32 51 73

 - Courriel :
   Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 - Site web :
    www.montagnards-argelesiens.com

Documents utiles

   - Ce que vous devez savoir
   - Généralités secours en montagne  
   - Le fond de sac
   - La marche en groupe
   - Progression en crampons
   - Convention Thermes d’Argelès
   - Pratique environnementale
   - Règlement intérieur

Reportages Photos Section Montagne
COL COURET
Commentaire Jaime :
Nous étions 21 à cette sortie pour accompagner notre ami Jeannot.
Départ du col du Couret 1199 m, montée rude pendant 35 à 40 minutes, sortie du bois plein soleil, un petit replat et on regrimpe, bonne cadence, un deuxieme col et ça repart pour arriver sur la crête à 1729 m.
Pause repas et descente, très belle journée d’Automne pot à Trébons.
Merci Jeannot et Armande. Très bons gâteaux !!!

Photos Jaime                Photos Jeannot

AG 2016

Beaucoup d'adhérents étaient présents à la salle de la Terrasse d'Argelès le dimanche 2 octobre pour manifester leur attachement à la section Montagne lors de son assemblée générale. Ils ont approuvé à l'unanimité le rapport moral de Guy Nicollas, dont le mandat de président se terminait. Il a retracé l'évolution positive du club, qui a gagné de nouveaux adhérents, et signalé les événements les plus marquants de l'année, notamment la fête des 90 ans des Montagnards Argelésiens, ainsi que la visite d'un club de rando du Forez ce mois de septembre. Le rapport financier a également été adopté à l'unanimité. L'élection du nouveau conseil d'administration, qui aura dorénavant 11 membres, s'est déroulée sans problème et les 4 candidats ont été largement élus. La séance a été suivie d'un apéritif dinatoire très apprécié, et c'est en milieu d'après-midi que l'événement a pris fin. La section Montagne, qui fêtera son demi-siècle en 2017, est donc repartie pour une nouvelle année de randos !
RIMG3151
Commentaire Jaime

Nous étions 12 pour ces deux jours en Barousse, le brame on l'a bien entendu mais le cerf était trop occupé à courir les biches pour se montrer. 
Le premier jour, le pic de Nere en circuit par le port de Balès avec un petit détour par le lac de Bareilles, pour une partie du groupe, retour au col voitures et installation au gite St Nérée, ensuite invitation par des amis de Marcelle (Eliane & Philippe Agnoly à Ourde) pour un super apéritif, on aurait pu dire dinatoire, un grand merci.
Deuxième jour, le pic Tourroc, sortie cool tout sur piste un peu en promenade, super panorama au sommet pause repas et retour au gite bien sympa.

Merci à Marcelle et Jacques pour ces deux jours.

                                                    Photos Jaime Pic Nère
     Photos Jaime Pic Tourroc

                                                                             Cerf qui es-tu ?
                                                                               par Marcelle
ANDORRE
Commentaire Magali
14 Montagnards réjouis + les sentiers peu fréquentés des belles Pyrénées andorranes + un ciel tout bleu agrémenté de la lumière et des belles couleurs d'automne = 3 belles journées en Andorre cadeau de Christiane et Bruno.
- la première nous a menés de la vallée d'Inclès au lac Sorda, dominé par le pic de la Coma de Varilhes au sommet duquel nous avons casse-croûté par une température idéale.
- pour la deuxième, nous sommes partis d'Els Plan en direction des lacs (estanys) de la vallée de Riu, avec pour objectif le lac Gran, tout en longueur avec de superbes reflets.
- pendant la troisième journée nous avons gagné le parc naturel de Soltany puis sommes partis plein nord vers la frontière française pour gagner le Port de Siguer et le lac Blau (ariégeois). Pas question tout de même de regagner les Hautes-Pyrénées à pied par la montagne ! Nous avons donc rebroussé chemin pour remonter (en voiture) vers le Pas de la Case, après avoir fait les quelques emplettes d'usage. Le long trajet vers Tarbes Ouest puis Argelès s'est fait sous les étoiles d'une nuit presque estivale. Ce séjour bien rempli est à mettre à l'actif de nos deux organisateurs-voyageurs, qui nous avaient trouvé un très bon hôtel à Encamp (accueil, cuisine, chambres SUPER pour un tarif très peu français...) Conclusion : merci +++++ à Christiane et Bruno, et vivement le prochain séjour, du côté du Pic des 3 Seigneurs.

                                                  Photos Magali                        Photos Jean-Claude                     

Peyre St_Martin
Commentaire Ginette
10 montagnards (parité respectée !) sont partis de bonne heure et de bonne humeur à la conquête du col de Cambalès. Après une longue montée à l'ombre, arrivée avec le soleil au col de la Peyre St Martin et là ... j'y vais ... j'y vais pas ...et d'un commun accord nous avons décidé d'aller faire un tour en Espagne direction le lac de Campo Plano. Retour au col pour le pique nique puis descente avec le soleil et pôt à Arrens.
Merci à Serge pour cette très belle randonnée.

                                                     Photos Béatrice                  Photos Ginette

RIMG3099
Commentaire Jaime
31 montagnards au départ de Cauterets se sont élancés en direction des granges de l'Artigue. Avec les pas souples et tranquilles de notre guide, nous avons grimpé les 735m de dénivelé en atteignant le lieu-dit "la Gangue", dépassant par la même les granges de l' Artigue qui ne demandaient que 522m de grimpette.

Après le repas à "la Gangue", le Vignemale annoncant l'orage, nous sommes redescendus rapidement sous quelques gouttes de pluie vers les voitures.Violent orage à Pierrefitte.
Merci à Serge et Ingrid pour cette superbe balade, sans oublier les pâtissières pour les très bons gâteaux


Photos Jaime                         Photos Béatrice


P1130720B

Commentaire Christiane

Ce sont 12 montagnards qui firent de leur mieux pour suivre les grandes jambes de Jean-Claude (je plaisante). Un nouveau, Jean-Michel, s'est joint à nous pour sa première sortie avec les montagnards. Bienvenue à lui !
Partis depuis la route des Espécières sous quelques nuages, accompagés par quelques cris de marmottes, nous arrivâmes bientôt au soleil et découvrîmes le Cirque de Gavarnie sur notre gauche, un Taillon sous une fine pellicule de neige (nous y étions il n'y a pas si longtemps pour certains).
Les moutons fraîchement tondus ne devaient pas avoir trop chaud, un bijou de petite cabane encore dans le brouillard que tous n'ont pas vue, trop occupés à surveiller leurs pieds !
Bref, après une succession de sites montagnards reverdissants après une bienfaisante pluie, nous avons tourné le dos au Cirque pour faire face au Vignemale. Très beau panorama, casse-croûte au sommet, 1 h 30 de détente bien méritée.
8 km pour 700 mètres de dénivelée et très beau temps !
Descente sans encombre et pot à Gèdre, au café "Le Campbieilh", où Jean-Michel nous a offert la tournée. Grand merci à lui sans oublier Paulette, laquelle nous a confectionné un bon et gros gâteau mais aussi à Jean-Claude, sans qui la sortie n'aurait pas eu lieu !

Photos Jaime          Photos Yves             Photos Jean-Claude

LA VERNA

Commentaire Magali :
Que d'exceptions pour la sortie de Jean-Claude C ! D'abord, c'était un samedi. Mais surtout, au lieu des sommets ensoleillés, les 34 présents ont passé une bonne heure sous la roche, éclairés (faiblement) par la frontale de leur casque. La journée a tout de même commencé "normalement" par une rando, entre l'église romane de Sainte-Engrâce et l'entrée de la grotte, le long d'un canyon qui pourrait faire concurrence à la Petite Amazonie. La sécheresse dans ce petit coin de Haute-Soule, connais pas ! Une fois arrivés au but, après le pique-nique, nous avons rencontré les 2 spéléos qui allaient nous servir de guides. L'un d'eux a retracé pour nous l'histoire de cette extraordinaire grotte, qui fait partie du réseau de La Pierre-Saint-Martin, l'un des plus importants au monde et dont l'exploration est loin d'être terminée. Puis, en deux sous-groupes, nous avons pénétré dans le long tunnel jusqu'à la fameuse salle souterraine de La Verna, la plus grande au monde ouverte au public : 5 hectares de surface, 194 m de haut, il y a de quoi ouvrir grand les yeux lorsque le spéléo vous montre le lieu et vous explique sa formation et son évolution. Tenter de s'imaginer que l'eau a creusé les calcaires sur une période de 200 000 ans n'est vraiment pas facile ! A la fin de la visite nous étions réellement impressionnés. La descente sur Sainte-Engrâce en circuit nous a ramenés à nos habitudes de Montagnards, ainsi que le traditionnel pot à l'auberge locale où nous attendait un excellent gâteau basque apporté par notre amie Jo, native de ces lieux - merci à elle ! Un groupe est resté à Sainte-Engrâce pour goûter la copieuse assiette garnie de l'auberge, et tous ont regagné nos vallées après cette journée bien remplie pour laquelle nous remercions Jean-Claude, l'organisateur principal, et Robert, qui l'a bien aidé à réaliser ce projet.


                                  Photos Magali                    Photos Viviane                Photos Jaime


PORTILLON
Commentaire Magali
Quel superbe site que le Portillon ! C'est loin, l'itinéraire est long, mais la récompense à l'arrivée vaut largement tous les efforts. Nous étions 8 derrière Guy N ce mercredi au départ des granges d'Astau par un CHAUD soleil et un ciel tout bleu. Après le bois, passage par le célèbre lac d'Oô (un peu bas mais avec de beaux reflets) puis le lac d'Espingo. Son voisin, le lac Saussat, était un coin parfait pour le casse-croûte en plein soleil. La reprise fut un peu dure, surtout dans la partie la plus raide de la montée, où la chaleur était digne d'un plein été. Heureusement le paysage était vraiment superbe, avec les lacs en contrebas. Et le chemin était quasiment parfait, de jolies pierres plates assemblées dans les siècles passés. Et enfin, le refuge au loin, dans cirque très minéral. A l'arrivée, nous bénéficions d'une belle série de "3000" entourant le joli lac du Portillon. Après une courte pause au refuge pour alléger nos sacs et nous remettre du dénivelé de 1400m que nous avions déjà dans les pattes, nous sommes repartis vers la Tusse de Montarqué : la météo du lendemain étant moins favorable, il fallait profiter au mieux du beau temps. Mais l'heure tournait et le gardien avait bien insisté : repas du soir à 19h PILE ! La fatigue et la pression de l'heure nous a amenés à renoncer à 100 m du sommet - mais à un endroit où le panorama était une vraie merveille. Nous avions donc gravi plus de 1600 m de dénivelée lorsque nous avons retrouvé le plancher des vaches et la cuisine du gardien. Après une nuit plus ou moins reposante à 2500 m, nous voilà prêts à repartir le jeudi matin alors que le soleil éclairait le sommet des pics. La mer de nuage nous attendait un peu plus bas pour la descente, qui fut donc moins torride que la montée, ouf ! Grâce à l'allure agréable de notre chef de cordée et à la qualité du sentier, nos 1400 m de dénivelé négatif sont passés comme une lettre à la poste, avec un casse-croûte à Espingo et un excellent gâteau dégusté aux granges d'Astau. Bref, 2 très bonnes journées dans un site de rêve, pour lesquelles nous remercions chaleureusement notre organisateur Guy.

               Photos Magali             Photos Guy                  Photos Jean                 Vidéo Jean
CASCADES
Commentaire Ginette
Départ de Cauterets et montée par le chemin des Pères (GR10) agréablement ombragé et que beaucoup ne connaissait pas, jusqu'à la cascade de Lutour et la Raillère. Puis nous avons emprunté le chemin des Cascades jusqu'au Pont d'Espagne où nous avons pique-niqué. Retour par le même chemin jusqu'à la Raillère puis par le chemin Demontzey jusqu'à Cauterets. Merci à Manou d'avoir proposée cette belle rando qu'ont apprécié les 17 montagnards heureux de profiter de l'ombre de la forêt et de la fraicheur des cascades.

Photos Jaime                         Photos Ginette
P1010592
Commentaire Magali
Nous étions 24 au col des Tentes, bien décidés à "nous faire un 3000", le Taillon, sous la conduite de Manu et avec Adrien pour serre-file. Après le passage facile de la cascade, nous atteignons le col des Sarradets, en vue du refuge en plein travaux. Un itinéraire est tracé pour rejoindre la moraine, qu'il nous faut gravir pour atteindre la Brèche. Il reste un peu de neige sur la droite mais elle ne nous gène pas. Après avoir vaincu quelques passages corsés, nous voici entre les célèbres falaises - et nous ne sommes pas seuls !! Pendant que 2 d'entre nous se dirigent vers le Pas des Isards pour aller reconnaître le Casque, le reste du groupe prend le sentier de droite qui va nous mener d'abord au Doigt de la Fausse Brèche, puis au pied de la dernière montée vers le Taillon. Et quelle montée ! Vers midi nous sommes au sommet, pour casse-croûter devant le magnifique panorama avec bien d'autres randonneurs. Le temps se couvre un peu, il est temps d'entreprendre la longue descente. Mais finalement, le temps aura été agréable jusqu'au bout. Nous en avons plein les pattes en retrouvant les voitures : pas de doute, c'était un itinéraire de haute montagne. Ce Taillon, il faut se le gagner ! Grand merci à Manu de nous l'avoir offert. Et merci aussi à Adrien et à tous ceux qui nous ont aidés pour les passages délicats. Le pot à Gèdre était le bienvenu, ainsi bien sûr que le gâteau. Conclusion : très belle journée montagnarde.

Distance: 13.5km / Asc. cum: 1000m

Photos Magali             Photos Manu                                                    Travaux refuge
CAUTERETS
Commentaire Serge
Belle sortie ensoleillée pour 23 montagnards en suivant les allées ombragées et rafraichissantes de Cauterets suivie du pot de l'amitié. Merci à André l'organisateur de cette sortie improvisée et aux patissières qui sont toujours formidables

Photos Serge                                Photos Manou
TOUR OSSAU
Très belle journée pour les 11 montagnards

Photos Guy G
P1040098
15 montagnards sont partis à la fraiche vers les petits lacs anonymes. Montée d'adrénaline pour "certaines" dans le petit passage delicat.
Pause repas bien méritée au bord du lac.

Merci à Claude et Guy serre file et bien sur un bon rétablissement à Robert qui devait mener cette rando.

Photos Claude                           Photos Jean
P1130542
Commentaire de Jean-Claude A
Une fois n'est pas coutume, ce ne sera pas une simple sortie rando sur 2 jours, mais un vrai week-end, organisé par Dominique P-A et Magali, au plus près des Lacs de la Réserve Naturelle de Néouvielle, comprenant la nuit au "Chalet Refuge Hôtel d' Orédon" et le repas servi dans la porcelaine d'époque du Touring Club de France ! Pour un WE, il fallait bien cela pour nos 14 participants !
Au menu le premier jour sous la houlette de Dominique, le Pas du Gat - 2465m - en circuit - départ du lac d'Orédon, montée au lac d' Aubert par le sentier des Laquettes, puis une grimpette 2G++ pour se mettre au "Pas". Déjeuner panoramique pour les nouveaux "Gateux", au choix vue côté lacs d' Aumar et d' Aubert ou vue côté lac de Cap de Long. Descente via le barrage de Cap de Long, pause régénérante à sa buvette et retour par le sentier d' Orédon jusqu'à notre hébergement de luxe..

Le second jour, changement d'organisateur, Magali nous mène au Soum de Montpelat en circuit également. Montée au col d' Estoudou - 2260m - un AR au sommet - 2474m - pour le plaisir des yeux : des lacs sur 360°, les lacs déjà cités plus haut, le lac de l' Oule, le lac d'Anglade et le lac du Pé d'Estibère. On enchaîne le GR 10 jusqu'au lac d' Aumar pour la pause déjeuner au bord de l' eau. Et après avoir rejoint le lac d' Aubert, retour au parking d' Orédon par le sentier des Laquettes déjà emprunté la veille mais dans le sens inverse.

Pot pris à Fabian, accompagné des gâteaux confectionnés par Jo et Viviane, Nos papilles ont apprécié. Merci à tous les 2 !
Un grand merci à Dominique P-A et Magali pour ce programme, à tous les participants pour l'avoir suivi scrupuleusement et à la météo qui nous a été favorable !

Photos Manu Pas du Gat    Photos Manu Monpelat                      Photos Magali

Photos Jean Claude A           Photos Dominique P-A Pas du Gat      Monpelat

Clarabide

Commentaire Jaime
Bonjour pas foule au rendez-vous ce matin pour les gorges de Clarabide, après deux bonnes heures de route on démarre sur un joli sentier bien ombragé jusque à la vierge où sont assis mes collègues, par la suite tout à flan de montagne jolie vue sur les gorges et refuge de la Soula que l’on atteint en 35 minutes. Jolie sortie 500m de dénivellé et un aller retour de 12km. Pot à Sarrancolin et retour, merci André.

                                                                          Photos Jaime

ARDIDEN

Commentaire Dominique P-A
En ce matin déjà bien tempéré, 21 Montagnardes et Montagnards se sont retrouvés à Aynis, pittoresque hameau de granges dominant le plateau de Bernazau, dans le but de se rendre aux Lacs d’Ardiden qui somnolent au pied de la Crête des Agudes. Une fois gravi 600 m de dénivelé, le groupe parvient à la cabane de Lagües posée près de la rive sud du lac du même nom. Au terme d’une pause, nous contournons la rive Ouest de ce premier lac agrémentée de cotonneuses et blanches linaigrettes et, guidés par des cairns de formes variées, parfois frêles et éphémères, nous parvenons, après 550 m, de montée aux Lacs d’Ardiden tous plus beaux les uns que les autres. Un véritable collier de perles d’azur que nous égrenons à tour de rôle. Nous cheminons entre les Lacs Cantet et Herrat pour atteindre le Lac Casdabat. En poursuivant notre ascension vers les Sud-Ouest, nous gagnons la rive du Lac Grand pour pique-niquer. En guise de promenade digestive nous voilà au-dessus du Lac de Lahazère puis, au petit col côté 2445 m afin d’admirer les eaux du dernier lac : le Lac de Pène. Le retour s’effectuera par le même chemin que l’aller. Le groupe, ravi par cette belle randonnée, s’est retrouvé à Pierrefitte-Nestalas pour lever ses verres en remerciant Manu d’avoir fait découvrir ces magnifiques lacs glaciaires, et pour déguster les gâteaux de nos bien sympathiques pâtissières.
D = 14 km / d+c = 1170 m.

Commentaire Ginette
Un grand merci aussi à notre serre-file Dominique qui a animé notre pôt ainsi qu'une mention spéciale à Nicole qui a su motiver, tirer, encourager le groupetto lors de quelques passages un peu raide !

                                      Photos Ginette            Photos Manu            Photos Dominique

                                      Video Chanson MA


41
Commentaire Magali
L'an dernier les Montagnards étaient montés au Soum Arrouy. Cette année Dominique nous a gaillardement menés au Pic de Léviste, son voisin. Départ du Hautacam, descente vers la cabane du Picourlet au-dessus d'Isaby, puis montée vers la Grande Estibère. A partir de là, ça monte très sec vers un pic qui nous est caché jusqu'au bout, alors que c'est le Soum Arrouy qui nous nargue jusqu'à ce que nous tournions à droite vers un joli petit cirque dominé par des aiguilles. Passage près des roches sur un étroit chemin en dévers jusqu'à un col sans nom, d'où nous montons hors sentier vers le cairn sommital du Léviste. Et là, on oublie les efforts pour profiter du magnifique panorama sous un ciel sans le moindre nuage : le pic du Midi et ses voisins, les sommets de Gavarnie, le massif du Néouvielle, l'Ardiden, les pics de Cauterets, le Balaïtous, etc. Nous prenons notre temps pour le casse-croûte, chacun tourné vers le versant qu'il préfère. Il faut hélas redescendre (avec prudence), mais Dominique nous offre un passage par une petite brèche vers la Petite Estibère pour regagner Isaby et finalement le Hautacam. Pot à Tramassel, puis tous à la douche avant la réunion mensuelle ! Les 17 participants, ravis de leur journée, remercient chaleureusement notre organisateur.

Photos Magali             Photos Dominique

LAC DE_LOURDES

Commentaire Magali
Un vendredi de chaleur entre 2 jours de temps au moins mitigé ! La météo a un petit faible pour notre Viviane, qui avait commandé le soleil pour sa sortie. 34 Montagnards se sont garés au lac de Lourdes et ont pris une partie du Chemin Henri IV agréablement ombragée, jusqu'à un dolmen que sans doute peu de participants connaissaient. Puis nous avons emprunté le chemin de Fould et une petite route en direction du golf de Lourdes et du lac. Les 185 m de dénivelée (cumulée !) ont permis à tout le monde de bavarder tranquillement sur la douzaine de kilomètres que nous avons parcourue. Pendant le casse-croûte, en vue du lac et à l'ombre, nous avons joué les "groupies" auprès de golfeurs pas vraiment entraînés pour les JO. Il ne nous restait qu'une quinzaine de minutes de marche pour compléter le tour du lac avant de retrouver le parking, tout près du bar-restaurant de l'Embarcadère où nous avons pris le pot et dégusté d'excellents gâteaux. Puisque nous venions de manger, pas question de piquer une tête dans le lac, pourtant très attirant par cette chaleur. Merci Viviane pour cette balade bien sympa.

                                        Photos Dominique                      Photos Georgette

P1000824red
Commentaire de Gerard H
Au petit matin de ce dimanche 14 aout, nous sommes huit participants, à parité, pour cette aventure de huit heures classée G3 ++.
Nous démarrons au Pont d'Espagne et commençons à remonter la vallée du Marcadau.
Arrivés au Cayan, pas un signe ou un cairn pour nous signaler le chemin qui monte raide vers ce beau vallon de Pouey Trénous niché entre les vallées plus prestigieuses de Marcadau et Gaube. Mais chut, un tel lieu doit rester secret.
On y rencontrera quelques brebis et chevaux comtois. Et aussi un autre groupe de montagnards qui vont au pic de Peyrot. Nous, c'est la brèche qui nous intéresse, qu'il va falloir se gagner tout au bout d'un rude chemin pentu et parsemé de rocs.
Arrivés là haut, à 2650 m, on admire sans se lasser toutes les belles montagnes du Lavedan et de l’autre coté, bien plus bas, le lac Chabarrou qui nous attend pour le repas. Au retour par la vallée de Gaube, on a une vue spectaculaire sur le massif et les glaciers du Vignemale.
Le verre de l'amitié est pris "Chez Gérard et Michelle" à Argelès.
Merci à Manu P . pour l'organisation impeccable de cette belle rando (presque homonyme) en boucle à la brèche de Peyrot.

Résumé: 1206 m cumulé + 20 km

Merci également à Claude T et Dominique P-A pour la reconnaissance de cette rando.
Manu

Photos Manu               Photos Yves

Photos reconnaissance
P1130310
Commentaire Jean-Claude A

Journée idéale pour aller à la rencontre d'un "presque 3000". Il lui aura manqué 53m pour entrer dans la cour des grands !
Pour les 10 montagnards inscrits, une longue course (départ 7h30 des granges de Bué, arrivée au sommet 13h, retour aux granges 18h30 !) - D+ 1505m pour une trace AR de 14.6 kms -
Un point de vue remarquable sur 360°, une vue aérienne, bref ce qui ravit tout grimpeur à son arrivée sur un sommet.
Merci à Claude de nous avoir conduit à ce sommet, le cheminement était loin d'être évident.
Le pot convivial pris (à l'heure de l'apéritif) à Gèdre a permis de recharger un peu les batteries avant le retour, les gâteaux de nos pâtissières y contribuant largement.


Photos Jean-Claude A           Photos Yves                   Photos Claude